Perchée au sommet du Monte San Giuliano, la belle ville d'Erice a des origines très anciennes, comme en témoigne le culte de la déesse de la Fécondité, Vénus Erycine. La ville, au plan triangulaire, a conservé son caractère médiéval, avec ses remparts, ses magnifiques rues pavées, ses maisons en pierre aux portes décorées, ses petites places et ses églises.

Erice fut fondée par le fils de Vénus et de Butex : Eryx roi des Elymes. Aphrodite, Vénus, Astarté des noms qui désignent la même déesse sous des cultures différentes, vénérée autrefois ici (la déesse de l'amour et de la beauté). Les pèlerins "s'unissaient" avec les hiérodules les prêtresses sacrées du culte ...Cette ville d'aspect très médiéval est aujourd'hui une ville de congres mais aussi une ville ou de somptueux palais tombent en ruine faute d'entretien ...

Après Trapani situé sur le littoral occidental de la Sicile , vous prenez une route à gauche qui va vous mener à un haut plateau en terrasses sur la mer. De nombreux points de vue permettent de découvrir un panorama d'une beauté inouïe sur la mer : un véritable balcon sur la mer offert à chaque virage dès qu'on franchit les premiers lacets vers ce haut plateau ! Le grand intérêt, c'est qu'assez souvent, on peut trouver un endroit pour stationner et contempler le port de Trapani et son site!

Naturellement, la montée est assez longue : il faut dire que le village d'Erice qui surplombe la mer est très haut perché au sommet de la montagne du même nom. 750 m d’altitude, ce village, antique cité phocéenne et grecque, est situé dans un site d'une beauté incomparable.

On parvient à la découverte de cette ville : défendue par des bastions et enfermée dans ses remparts, elle est sillonnée par un labyrinthe de ruelles tout à fait calmes.

Que penser autrement de ces venelles si étroites qu'on ne peut les arpenter à deux de front ?

Derrière les maisons serrées les unes contre les autres, s'ouvrent de charmantes cours intérieures que nous pouvons observer par l'entrebâillement de la porte cochère. Quelle atmosphère intime et familiale se dégage de ces intérieurs qui échappent au regard des passants !

C'est tout le secret que dévoile Erice, avec tout cet héritage du passé !

En effet, dès l’Antiquité, Erice a été célèbre pour son temple consacré à Vénus par les Romains : le mont Eryx sur lequel est bâtie la ville servait de point de repère aux navigateurs : le mont servait de phare, car la nuit , on allumait un grand feu pour guider les marins dans l'enceinte sacrée du temple dédié à Vénus .

Erice a deux facettes : celle solaire et radieuse des chaudes  journées d'été où d'extraordinaires panoramas, à partir des rues inondées de lumière, se dévoilent sur la mer et la vallée. Celle brumeuse de jours d'hiver où elle paraît s'enfoncer dans les nuages, comme sorti d'un rêve mythique.

 Tout est attirant à Erice pour le visiteur qui s'y attarde un peu longtemps : d'abord le cadre médiéval superbe, l'artisanat local splendide et la fraîcheur de l'air de ce lieu en altitude.

 C'est par la porte Trapani percée dans la muraille qu'on accède à la ville : dès l'accès à la ville, sur la gauche, on aboutit à une petite place où se dresse l'église Matrice, construite au 14 è s avec des matériaux en provenance du temple de Vénus : des formes massives et un couronnement en créneaux montrent bien que c'est une église fortifiée, mais la façade est allégée par une belle rosace qu'on découvre tout de suite.

Isolé sur la gauche, s'élève le beffroi dont les différents niveaux sont percés de meurtrières.

 Après avoir quitté l'église et monté la rue principale, un petit escalier sur la droite nous mène à un beau jardin à l'anglaise : le " balio " qui entoure le château de Vénus et les tours du Bailli édifiées sous les Normands comme défense avancée : on a de cet endroit une très belle vue sur le mont Cofano , la ville de Trapani : une vue à couper le souffle , vous pouvez en être certain, surtout quand le temps est clair où on peut même apercevoir la côte tunisienne .

 A l'extrême pointe de la montagne, but ultime de notre découverte, surplombant la mer et la plaine, le château actuel remonte à l'époque normande (12ème) mais l'origine de son site est plus ancienne : c'est à cet endroit que s'élevait le temple consacré à Vénus, déesse particulièrement vénérée dans l’Antiquité. A l'époque normande, le temple qui n'était déjà plus qu'une ruine, fut remplacé par une forteresse entourée de murs puissants, protégée par sa position naturelle et par des tours en avant de la muraille.

 Vraiment, Erice vaut le détour : le village, vraiment dans la tradition sicilienne et le panorama sur Trapani et le mont Cofano.

 Tourisme oblige, les hôtels sont hors de prix : mieux vaut dormir à Trapani si le budget est limité.

 

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Erice

Province

Trapani 

Coordonnées

38° 2′ Nord
12° 32′ Est / 38.033, 12.533

Altitude

751 m

Superficie

47 km²

Population

28 763 - (31-12-2006)

Densité

612 hab./km²

Saint patron

Maria SS. di Custonaci

Fête patronale

août

erice_2003_35.jpg (79401 octets)

Erice est un village médiéval en parfait état de conservation. Il se trouve à une dizaine de kilomètre de Trapani.

Conseil : Lorsque vous arrivez à Erice et que vous voyez le parking, stationnez-vous tout de suite, les rues sont si étroites que vous pouvez rester "coincés" avec votre voiture.

Quelques images.

L'église

erice_2003_01.jpg (32757 octets)

erice_2003_02.jpg (40473 octets)

erice_2003_03.jpg (82266 octets)

erice_2003_05.jpg (46191 octets)

erice_2003_04.jpg (42405 octets)

erice_2003_06.jpg (47199 octets)

erice_2003_07.jpg (52988 octets)

erice_2003_08.jpg (40845 octets)

erice_2003_09.jpg (57022 octets)

erice_2003_10.jpg (65545 octets)

Le château fort

erice_2003_24.jpg (71109 octets)

erice_2003_22.jpg (35509 octets)

erice_2003_23.jpg (30737 octets)

erice_2003_27.jpg (56471 octets)

erice_2003_25.jpg (41563 octets)

erice_2003_29.jpg (80650 octets)

erice_2003_26.jpg (31033 octets)

erice_2003_28.jpg (58337 octets)

Les ruelles et leur pavage...

erice_2003_12.jpg (70003 octets)

erice_2003_11.jpg (53790 octets)

erice_2003_13.jpg (49800 octets)

erice_2003_14.jpg (62649 octets)

erice_2003_15.jpg (44779 octets)

erice_2003_20.jpg (46486 octets)

erice_2003_17.jpg (77567 octets)

erice_2003_18.jpg (71330 octets)

erice_2003_19.jpg (32558 octets)

erice_2003_30.jpg (38640 octets)

erice_2003_21.jpg (68316 octets)

erice_2003_32.jpg (48380 octets)

erice_2003_16.jpg (43634 octets)

erice_2003_33.jpg (47531 octets)

erice_2003_34.jpg (51186 octets)

erice_2003_31.jpg (30681 octets)